Doodle : le deuxième tour des élections régionales françaises ont lieu ce jour

(Mis à jour le: 13 décembre 2015)

Pour souligner cette date historique pour la France, Google lui dédie un doodle personnalisé reflétant le déroulement, en ce jour du 13 décembre, du second tour des élections régionales françaises. À la fin de la journée, le monde connaîtra alors les nouveaux conseils régionaux de métropole et d’outre-mer ainsi que l’assemblée de Guyane, l’assemblée de Martinique et l’assemblée de Corse. Ils resteront au pouvoir pour un mandat de six ans comme leurs prédécesseurs.

Doodle pour les elections regionales francaises 2015

Une partie serrée pour plusieurs régions

Si le premier tour a mis en avant un rebond conséquent du Front National, une progression modeste de la droite et une baisse conséquente de la gauche par rapport à 201, le second tour promet d’être très serré dans plusieurs régions françaises notamment :

  • dans la grande région du Nord où la différence est très étroite entre Marine Le Pen (FN) et Mr Xavier Bertrand (Républicain). Les pourcentages indiquent effectivement une fourchette allant de 52-53 % pour le républicain contre 48-47 % pour le FN
  • en Ile-de-France où 0, 5 point seulement sépare le candidat socialiste du candidat républicain à savoir 41, 5 % contre 41 %

Quoi qu’il en soit, rien n’est gagné jusqu’ici puisque le verdict ne tombera qu’en fin de journée.

Le scrutin

C’est au suffrage universel direct et au scrutin proportionnel de liste que se déroule le second tour des élections régionales avec prime majoritaire. Il a été mis en place puisqu’aucun des partis n’a obtenu 50 % des suffrages lors du premier tour. Toutefois, seuls les candidats ayant recueilli au moins des 10 % des voix s’affronteront aujourd’hui tandis que ceux ayant obtenu 5 % peuvent fusionner pour y participer.

Les résultats

Lorsque les résultats seront connus à l’issue de ce deuxième tour considéré comme le tour décisif, la liste qui arrivera en tête aura droit à 25 % des sièges tandis que le reste sera réparti entre toutes les listes qui ont obtenu un minimum de 5 % des voix, la liste arrivée en tête comprise. Ainsi, la liste remportant les élections disposera de la majorité des sièges au conseil régional et c’est justement l’enjeu de ce suffrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.