Hashtag : les choses à savoir

(Mis à jour le: 2 août 2019)

Hashtag : les choses à savoir

Vous l’avez déjà sûrement vu et même utilisé à plusieurs reprises, mais savez-vous exactement ce qui se cache derrière le fameux hashtag ? A part, les petits mots ou groupes de mots qui le succèdent, le fameux « # » ou « hash » plébiscité par les internautes est plus qu’un simple petit symbole qui fait l’emphase sur une réaction telle que le « #je_vise ». En SEO, ses intérêts sont tout autres donc au lieu de l’utiliser bêtement dans vos posts sur les réseaux sociaux, apprenez désormais à l’utiliser à bon escient. Voici ce qu’il faut retenir à son sujet …

A quoi sert-il ?

A part mettre l’action sur une information, le hashtag sert également à :

  • classifier les sujets de conversation menés sur les réseaux sociaux : alors que d’autres parlent de football, d’autres parlent de maquillage, de voyage, de santé, de mécanique, d’ironie, … En utilisant un #football, vous retrouverez facilement toutes les conversations qui gravitent autour de ce mot-clé parce qu’il ‘est bien question de mot-clé.
  • rattacher un article ou une publication à une thématique précise. Lorsque vous écrivez un article et que vous y intégrez un hashtag populaire, chaque fois que d’autres personnes cliqueront sur ce même hashtag ailleurs, ils pourront accéder à votre contenu.

En gros, c’est une manière de filtrer ses recherches autour d’un mot-clé précis. On peut ainsi dire que le hashtag que l’on appelle d’ailleurs « mot-dièse » ou « mot-clic » est un mot-clé précédé d’un #. L’association « # + mot-clé » permet de mettre l’emphase dessus.

Comment créer un hashtag ?

hashtag

Pour créer un hashtag, la formule est simple : saisir un #directement suivi du mot-clé. Il ne faut pas mettre un espace entre les deux. Cela donnera, par exemple #SEO, un mot-clé qui vous permettra d’accéder à tous les posts concernant le SEO.

Et si on doit écrire plusieurs mots comme dans le cas d’un mot-clé à longue traîne ? On commence toujours par le # directement suivi par les mots de l’expression. Attention, il ne faut mettre aucun espace entre les mots, mais tout de suite les écrire à la suite pour donner, par exemple #bienredigerpourleweb.

Dans cet exemple, remarquez l’absence totale d’accentuation, car cela ne sera pas pris en compte. Il en va de même pour tout ce qui est caractères spéciaux.

Aussi, vous avez déjà sûrement vu des hashtag de ce genre : #bien_rediger_pour_le_web. Cette écriture est également correcte, mais prenez soin de bien utiliser le tiret bas pour continuer l’emphase sur ce qui suit. Si vous utilisez un tiret haut, les mots qui suivent ce tiret ne seront pas pris en compte.

En ce qui concerne la longueur des hashtag, #vouspouvezbiensuropterpourunhashtaglongdecegenre (vous pouvez bien sûr opter pour un hashtag de ce genre), mais cela est peu recommandé pour la simple et bonne raison que les internautes ne vont pas se casser la tête à utiliser des mots-clés très longs. De plus, il faut retenir que le nombre de caractères par publication est parfois limité sur certains réseaux sociaux donc l’idéal serait de se limiter à deux ou trois mots au maximum.

Pour limiter la longueur de ce qui suit le « # », peut-on diviser le hashtag long et plusieurs petits hashtags courts comme par exemple #vouspouvez #biensur #opterpour #unhashtaglong ? Là encore, on vous le déconseille fortement puisqu’en plus d’allonger la publication, le rendu n’est pas beau du tout. En plus, si en version longue, un mot-clé de longue traîne a du sens, en plusieurs bribes courtes, il n’aura plus aucun sens. En effet, qui irait cliquer sur #biensur ou #vouspouvez ?

Pour ceux qui veulent savoir comment faire un hashtag, il faut donc garder une certaine logique et cohérence. Gardez en tête que c’est un mot-clé comme un autre, mais seulement précédé d’un #.

Par ailleurs, il faut savoir que les hashtag en français sont souvent peu utilisés par rapport à ceux en anglais. Toutefois, vous pouvez les varier pour élargir vos zones de couverture. Et vous pouvez même vous permettre d’en utiliser dans d’autres langues pour préciser vos cibles.

Quels sont les intérêts du hashtag en SEO ?

hashtag populaire

Pour les internautes lambdas, le hashtag sur facebook ou le twitter hashtag visent à rattacher un post à une thématique et parfois à exprimer un coup de gueule. C’est donc une manière pour mieux se faire comprendre et pour transmettre un message ironiquement important.

Pour les webmasters, il procure d’autres intérêts à ne pas/plus négliger. Il faut savoir que grâce à ce petit symbole, il est possible de :

  • faciliter la navigation transversale c’est-à-dire navigation par mot-clé. Pour que cela soit possible, il vous suffit de créer plusieurs hashtags pertinents afin de regrouper vos sujets de rédaction. Ainsi, quand un internaute effectuera des recherches sur l’un de ces mots-clés, il vous trouvera facilement.
  • limiter l’indexation faite par les moteurs de recherche : depuis qu’il est possible d’insérer le # dans les URLs, les webmasters ont l’occasion de n’attacher qu’un seul contenu à un mot-clé précis ce qui va forcément influer de manière positive sur l’indexation.
  • se faire connaître sur plusieurs plateformes : quand vous utilisez un hashtag twitter populaire dans un de vos articles, ceux qui vont cliquer sur ce mot, même lorsqu’ils sont sur twitter pourront retrouver votre billet plus facilement. Il devient donc un outil de proposition et non plus forcément de demande.
  • interagir sur plusieurs plateformes à la fois : si après avoir rédigé l’article, vous le partagez sur facebook et que votre compte facebook est lié à votre compte twitter, il vous suffira de publier le hashtag sur le compte twitter pour que les commentaires émis sur l’un ou l’autre d’entre eux vous parviennent sur votre blog. Vous pourrez ainsi répondre aux commentaires sur ces différentes plateformes depuis votre blog ce qui fait gagner du temps.
  • faire connaître un nouveau produit, une offre promotionnelle, un évènement, … : comme la majorité des webmasters font aussi du webmarketing, le hashtag leur permet de mettre l’accent sur un service ou un produit précis. Pour que cela soit possible, il faut néanmoins choisir un bon « hashtag évènement ».
  • encourager l’engagement de vos followers : depuis quelques années, toutes les campagnes d’œuvres de bienfaisance utilisent des hashtags tels que #contrelamaltraitancedesenfants, #haltealacorruption, … Ils ont été conçus pour soutenir des causes précises et vous pouvez en faire de même pour susciter l’engagement de ceux qui vous suivent tous les jours.
  • renforcer votre présence sur le marché : toutes les marques choisissent un mot ou une phrase pour s’imposer dans le cœur des consommateurs. On parle de slogan et quand ce dernier est précédé d’un #, on obtient un hashtag viral qui parcourra le monde en quelques minutes. C’est une manière astucieuse pour lancer une nouvelle marque, un nouveau produit, redorer son image, s’imposer sur un nouveau segment, …

Comment choisir un hashtag ?

twitter hashtag

Dans certains cas, créer un hashtag est moins ingénieux que de choisir un hashtag déjà populaire.

Pourquoi ? Parce qu’en créant, vous lancez une nouvelle tendance dont on ignore la progression future alors qu’en utilisant une tendance déjà établie et qui cartonne toujours, vous pouvez être sûr d’obtenir des retombées positives assez vite.

Attention toutefois, comme avec les requêtes à utiliser dans vos contenus web, il faut se méfier des hashtags très populaires. En effet, qui dit forte notoriété dit des milliards d’utilisateurs alors que l’écran du téléphone, de la tablette et de l’ordinateur est très limité. Cela signifie que si vous vous positionnez sur un hashtag très concurrentiel, quand l’internaute cliquera dessus, il obtiendra des milliards de résultats et il n’est pas certain que vous apparaissiez dès la première liste qui va s’afficher.

Le mieux est donc d’utiliser un hashtag très utilisé, mais dont la notoriété reste quand même moyenne. Et pour vous démarquer, vous pouvez vous baser sur un mot-clé très populaire en le modifiant un peu en fonction des tendances de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.