Quelques outils pour le référencement

(Mis à jour le: 31 janvier 2020)

Le référencement est indispensable pour accroître la visibilité d’un site sur le web. C’est un ensemble de techniques qui vise à promouvoir chaque page du site et le site en lui-même. Pour mener une bonne stratégie SEO, l’utilisation de divers outils est inévitable. Il faut toutefois choisir les bons pour asseoir une stratégie performante et durable. On a sélectionné pour vous les meilleurs d’entre eux.

joomla-webmaster.com-referencement

Les outils polyvalents

Lorsqu’on ne veut pas se casser la tête à manipuler divers outils en même temps, il est mieux d’utiliser un seul outil, mais veillez à ce qu’il soit polyvalent. Il doit vous permettre d’accéder à toutes les fonctionnalités essentielles du référencement comme la recherche de mots-clés, l’analyse des liens, … C’est justement le cas des outils suivants :

  • SEMRush :

C’est l’outil préféré de tous les référenceurs, car il se présente sous forme d’un système tout-en-un. Il propose toutes les fonctionnalités nécessaires pour bien référencer un site. Du suivi des campagnes Adwords à la recherche de nouveaux mots-clés en passant par l’analyse des backlinks, l’analyse de domaine … tout y est. Il ne vous reste plus qu’à le télécharger et à l’installer sur votre PC pour pouvoir l’utiliser.

Vu l’aide cruciale qu’il apporte, il n’existe évidemment pas de version gratuite, mais il est possible de le tester gratuitement pendant un mois. Une fois que vous en serez convaincu, il ne vous reste plus qu’à choisir entre les trois versions payantes. Il va de soi que l’offre la plus chère propose davantage de fonctionnalité que l’offre basique.

  • Serpstat :

Il s’agit également d’un outil tout-en-un qui propose une pléthore de fonctionnalités intéressantes. Il y a bien sûr la recherche de mots-clés et l’analyse des backlinks, mais pas seulement. Il permet aussi de mener un audit SEO, de lancer une analyse PPC, de faire des recherches plus approfondies sur les concurrents, de trouver de nouvelles idées de contenus et même de faire un suivi des campagnes de référencement payantes que vous menez.

C’est un excellent outil qui propose, en plus, le meilleur qualité-prix. Il est bien sûr payant et se décline sous quatre offres différentes. A vous de choisir la bonne version en fonction de vos besoins et de votre budget.

  • Ahrefs :

C’est le grand rival de SEMRush. Comme ce dernier, il permet d’analyser les backlinks, les mots-clés, les contenus et de mener un audit SEO. A part les fonctionnalités de base, Ahrefs offre aussi le grand avantage de disposer d’une énorme base de données qui vous aidera à bien peaufiner votre stratégie. Rassurez-vous, celle-ci est désormais disponible en français pour que vous puissiez l’utiliser facilement.

  • SEObserver :

Egalement édité en français et s’intéressant surtout au web francophone, cet outil fait d’énormes prouesses. Non seulement, il permet de surveiller la position du site, mais il vous donne aussi la possibilité de voir les backlinks reçus par les sites concurrents. Vous pouvez même analyser les mots-clés sur lesquels ils sont positionnés pour savoir si vous devez aussi les utiliser ou s’ils sont trop concurrentiels.

Grâce à cet outil, vous détecterez le moindre petit changement survenant sur votre site. Veillez seulement à le vérifier quotidiennement pour pouvoir agir rapidement. Et comme il permet de comprendre la stratégie adoptée par les autres sites, vous pouvez vous en inspirer ou, au contraire, vous en démarquer. SEObserver est aussi disponible sous quatre versions différentes qui sont toutes payantes.

Pour optimiser votre stratégie SEO

Même si vous pensez avoir adopté la bonne stratégie SEO, il est parfois utile d’optimiser leur utilisation. Pour ce faire, certains outils d’optimisation existent dont les plus performants sont :

  • Google Search Console :

C’est l’outil idéal pour comprendre comment les robots de Google indexent votre site web. En l’utilisant, vous serez informé rapidement des éventuels problèmes qui surviennent pour pouvoir y remédier très vite.

Les résultats que vous donnent Google Search Console vous permettent de garder votre position dans les résultats de recherche. Idéalement, on l’utilisera avec Google Analytics pour avoir des données complètes.

Un autre plus non négligeable, cet outil est entièrement gratuit donc il serait dommage de ne pas en profiter.

  • OnCrawl :

Il est encore peu connu et pourtant, OnCrawl s’est déjà érigé en tant que principal rival de Botify. Il s’agit d’un crawler sémantique qui aide à analyser l’ensemble du site. Dans des termes plus clairs, cet outil vise à connaître les performances du site en matière de SEO et techniquement parlant. Il a la capacité de crawler des millions de pages en peu de temps ce qui permet une analyse approfondie.

OnCrawl est un outil payant qui existe sous de nombreuses versions. Il faut seulement trouver celui qui vous convient.

  • Botify :

Comme OnCrawl, Botify est aussi un crawler, mais aussi un analyseur de logs en SaaS. Il existe depuis un peu plus longtemps que le précédent et offre une interface plus moderne contrairement à ses principaux concurrents. Il se montre également plus performant et d’ailleurs, il a la capacité d’analyser jusqu’à 100 urls par seconde ce qui est quand même énorme. Cette rapidité demeure même lorsqu’il doit analyser des sites plus lourds.

L’outil est payant et le petit bémol c’est que chaque proposition est tarifée sur-mesure. Le prix peut alors être plus ou moins important en fonction de chaque projet. Néanmoins, sa performance en vaut le prix surtout que vous pouvez le lancer tout un week-end sans craindre un plantage.

  • Screaming Frog :

Il est déjà bien connu des référenceurs et ce, à juste titre. Il faut dire que son utilisation est plus pratique étant donné qu’il prend la forme d’un logiciel. Grâce à cela, il est possible de lancer un maximum de crawl. Cette fois-ci, ce n’est pas l’outil qui imposera les limites, mais plutôt votre machine et votre budget.

Pour un site récent, la version gratuite peut suffire puisqu’il permet de crawler jusqu’à 500 urls. Et si le site contient plus de pages à crawler, il est conseillé de télécharger une licence annuelle qui offre plus de fonctionnalités. Il faudra, certes, faire quelques dépenses, mais cela en vaut le coup.

Pour trouver des mots-clés performants

La recherche de mots-clés est indissociable au référencement naturel d’un site. Il faut néanmoins utiliser les meilleurs générateurs pour pouvoir se positionner sur les termes les mieux optimisés. Parmi les outils que l’on vous conseille, on cite :

  • Google Keyword Planner :

Il ne permet pas seulement d’avoir de nouvelles idées de mots-clés. Il aide aussi à analyser les termes utilisés par les concurrents. Il faut seulement comprendre qu’un récent changement a eu lieu. Alors qu’auparavant, il avait pour objectif d’aider les référenceurs dans le suivi de leur campagne AdWord, aujourd’hui, il faut disposer d’une campagne active pour pouvoir accéder à toutes les fonctionnalités.

Si cette nouvelle condition est respectée, vous pourrez l’utiliser gratuitement.

  • Answer The Public :

Cet outil est surtout très pratique pour trouver de nouvelles idées de contenus. Son interface originale est agréable à lire et facile à utiliser. Pour l’utiliser à bon escient, il suffit de lui proposer un mot-clé, une question ou même des prépositions pour obtenir de nombreuses recommandations. Une simple requête suffit pour avoir des tas d’idées.

Un autre de ses avantages est qu’il est totalement gratuit. Essayez-le et voyez à quel point il peut vous être utile.

  • Ranxplorer :

Grâce à cet outil, il est possible de savoir sur quels mots-clés vos concurrents sont positionnés et sur lesquels vous vous trouvez. Vous pouvez alors les analyser en détails afin de déterminer sur quelles expressions vous avez encore intérêt à vous placer. Les nouvelles opportunités de mots-clés peuvent être utilisées aussi bien pour le référencement naturel (SEO) que payant (SEA).

Ranxplorer reste performant même s’il ne peut analyser que 100 millions de mots-clés et ne peut générer que trois milliards de résultats de recherche. Cela fait quand même beaucoup, mais reste limité par rapport aux autres outils. Pour information supplémentaire, sachez qu’il a été développé par l’équipe de Ranks.fr et est opérationnel depuis 2016.

  • Yooda Insight :

Spécialement conçu pour les référenceurs francophones, cet outil permet de trouver les mots-clés les plus performants de la langue française. Il possède l’une des plus grandes bases de données en France et pour cause, il repose sur les données de Google. C’est un spécialiste du monitoring de la performance digitale qui propose une utilisation des plus simples. Aucune installation n’est requise puisque tout se déroule sur la plateforme du site.

Vous pouvez également, grâce à lui, garder un œil sur le trafic des concurrents et les expressions clés qu’ils utilisent. C’est une manière de prendre de l’avance sur eux et surtout de se démarquer de ce qu’ils font. L’avantage avec Yooda Insight c’est qu’il y a une version gratuite que vous pouvez utiliser le temps de vous familiariser avec ses fonctionnalités. Vous pouvez ensuite accéder à la version payante pour pouvoir utiliser plus d’options encore.

  • Ubersuggest :

Cet outil n’a plus de secrets pour les référenceurs avertis. Il permet d’obtenir une liste de mots-clés en partant d’une seule requête. Ubersuggest se base sur les auto-suggestions de Google pour générer de nouvelles idées. Non seulement il va vous aider à optimiser votre référencement, mais il vous donne aussi la possibilité de suivre l’évolution du trafic des concurrents.

Qu’est-ce qui le différencie des autres outils cités ci-dessus ? A part les suggestions pour alimenter les résultats habituels, il avance aussi des propositions pour Google Images, Google News, Google Shopping et Youtube. Malgré un récent rachat, son utilisation est toujours gratuite jusqu’à aujourd’hui. Profitez-en !

Pour analyser les backlinks

Les backlinks sont essentiels pour ramener du trafic sur son site, mais encore faut-il qu’ils soient de qualité. Pour s’en assurer et supprimer rapidement ceux qui pourraient vous tirer vers le bas, il faut utiliser de bons outils d’analyse. Parmi eux, les plus utilisés sont :

  • Majestic SEO :

Cet outil c’est le meilleur pour étudier les backlinks : les vôtres et ceux des concurrents. D’un côté, il vous aide à analyser les backlinks que vous avez obtenus pour s’assurer qu’ils sont issus de sites d’autorité ayant un lien avec votre thématique. L’objectif ici c’est de supprimer les mauvais liens issus de sites médiocres qui vous entraîneront dans leur chute et de garder les bons liens issus de sites de qualité qui vous feront profiter de leur trafic. A part mettre en exergue la qualité de chaque lien, il vous affiche également le nombre de backlinks reçus ainsi que le nombre de domaines référents.

D’un autre côté, il vous donnera accès aux backlinks obtenus par vos concurrents. Vous pourrez alors déterminer d’où ils proviennent et sur quels mots-clés ils sont positionnés. Cela vous donne la possibilité de contacter les sites de qualité qui ont consenti à placer ce lien pour leur proposer un partenariat.

Outre l’analyse des backlinks, Majestic SEO est aussi le bon outil pour déterminer la qualité de chaque page web que ce soit les vôtres ou ceux des autres sites. Pour ce faire, il affiche des indicateurs essentiels pour le référencement naturel  savoir le Citation Flow qui indique la popularité de la page étudiée et le Trust Flow qui est un indice de confiance.

L’accès à ses fonctionnalités est payant avec diverses versions disponibles.

  • Monitor Backlinks :

Cet outil se montre performant et réellement pratique. Les notifications qu’il envoie en temps réel permettent de vérifier immédiatement la qualité d’un site et de renier de suite les mauvais liens avant qu’ils n’influent négativement sur votre référencement. Mais ce n’est pas tout !

En tant que moniteur des backlinks, il vous affiche en quelques secondes les liens que vous avez reçus dans un tableau de bord ultra-complet. De nombreuses données y sont renseignées ce qui vous permettra de prendre une décision quant à chaque lien. Vous pouvez, soit les garder, soit les désavouer lorsqu’ils sont malveillants. Un essai gratuit d’un mois vous sera offert, mais à l’issu de ce délai, il faudra payer votre abonnement pour continuer à l’utiliser.

  • Linkody :

Très facile à utiliser, Linkody est un outil auquel il faut penser pour analyser ses backlinks. En quelques secondes, il affiche les liens que vous avez obtenus puis les analyse un par un. En cas de mauvais liens détectés, il est possible de les désavouer via l’outil. Il donne également la possibilité de garder un œil sur les concurrents et d’ainsi adapter votre stratégie en conséquence.

Pour effectuer son analyse, Linkody s’intéresse à différentes données qu’il affiche d’ailleurs dans ses résultats. Ces métriques vous aideront à mieux comprendre comment les liens sont distribués et d’ainsi prendre les mesures adéquates.

L’outil est bien sûr payant, mais il reste moins cher par rapport à ses concurrents. Aussi, vous disposez d’un délai d’essai gratuit de 30 jours pour vous familiariser avec avant de l’adopter ou non.

Pour suivre votre positionnement

Le but du référencement c’est au final de pouvoir s’afficher dans les résultats de recherche, mais pas sur n’importe quelle page. Idéalement, on atteindra les premières lignes de la première page, mais en attendant d’y parvenir, il faut gravir petit à petit les échelons. Le suivi du positionnement vous aidera à savoir où vous en êtes et à déterminer quelles actions il faut mener entreprendre pour gagner quelques places de plus. Pour faire ce suivi, vous pouvez utiliser les outils suivants :

  • Ranks :

Visuellement parlant, cet outil n’est pas vraiment attirant, mais il est super pratique. Il propose diverses fonctionnalités pour suivre le positionnement d’un site. Parmi ces dernières, on attire particulièrement votre attention sur le fameux « Serpomètre ». Ce dernier permet de suivre au jour le jour les variations de positionnement dont un site a fait l’objet dans les résultats affichés par Google. Suite à une mise à jour de l’algorithme, vous saurez tout de suite s’il y a eu des changements ou non sur votre positionnement.

Pour cet outil, diverses formules toutes payantes existent aussi. A vous de voir celle qui vous convient la mieux.

  • MyPoseo :

Cet outil permet de suivre le classement des mots-clés que ce soit sur Google ou sur les autres moteurs de recherche. Son utilisation au quotidien vous aidera à améliorer votre positionnement dans les SERPs puisque les données affichées permettent de trouver les mesures adéquates à prendre.

A part le suivi du positionnement, MyPoseo permet aussi de lancer des audits SEO, SEA et SEM. C’est donc un outil SEO très utile pour une stratégie de référencement bien rouée. Diverses formules toutes payantes existent donc à vous de voir celle qui vous convient la mieux.

  • LightingSEO :

Très pratique pour le suivi du positionnement du site sur Google, LightingSEO permet aussi de trouver de nouveaux mots-clés, d’analyser ceux des concurrents, de lancer un audit SEO technique et d’analyser les pages du site. Il se montre performant quel que soit de type de site à analyser : blog, site e-commerce, site web …

L’outil existe en version gratuite, mais aussi en version payante.

  • Monitorank :

Comme ses prédécesseurs, cet outil permet de suivre le positionnement des mots-clés sur différents moteurs de recherche. Pourquoi devrez-vous le choisir alors et pas un autre ? Parce que contrairement  à eux, Monitorank analyse aussi la position de vos mots-clés sur leboncoin, Amazon, Google Images, Google actualités et Pages jaunes. Son utilisation est surtout bénéfique pour le SEO local.

L’outil est payant, mais le prix est calculé en fonction du nombre de mots-clés à suivre.

Pour mener un audit SEO

Mener un audit SEO est inévitable pour savoir où en est votre site. Pour obtenir des résultats fiables, utilisez des outils connus tels que :

  • Outiref :

Depuis qu’il a été actualisé en 2015, Outiref se concentre davantage sur l’analyse SEO des pages web. En ce sens, il se penche plus sur les mots-clés, sur la meta description, sur les balises Title, sur la sémantique utilisée pour les contenus, sur la structuration des textes avec les balises Hn, sur les liens sortants, sur les Urls, sur les analyses statistiques …  Pour l’utiliser, il suffit d’entrer l’url à analyser pour qu’il se mette à le décortiquer entièrement.

Il est disponible dans une version gratuite, mais dans ce cas-là, il ne peut analyser que page par page. Si vous voulez une analyse approfondie de tout le site et ainsi lancer un crawl complet, il faut investir dans une version payante. Par rapport à ses concurrents, Outiref reste peu connu, mais il peut vous être d’une grande aide.

  • RM Tech :

Cet outil est ultra-pratique. Il permet de faire un audit technique SEO du site en ligne. Il fournit, en quelques secondes, des résultats complets qui aident à avoir une vue globale des problèmes qui sont survenus sur le site. RM Tech analyse la totalité des pages en se basant sur une dizaine de points SEO.

Chaque résultat est affiché avec une petite explication et beaucoup de détails. L’outil affiche aussi des tableaux et de nombreux graphiques qui facilitent la compréhension des données. Le rapport édité est vraiment complet ce qui en fait un investissement intéressant.

  • Lighthouse :

Avec des fonctionnalités ultra-complètes, Lighthouse est un outil tout-en-un qui se montre vraiment performant en matière d’audit SEO technique. Il est rattaché au navigateur Chrome et doit être téléchargé dans le Web Store pour ensuite être installé. Une fois qu’il sera en place, vous n’avez plus qu’à vous rendre sur le site à analyser et de lancer un audit pour obtenir le rapport détaillé.

Pour comprendre les résultats, sachez qu’une technique de notation est établie pour chaque critère retenu. Lighthouse tient compte de cinq points précis à savoir l’accessibilité, la performance, le SEO, l’adaptation au mobile et les bonnes pratiques. Chacun de ces critères est ensuite noté de 0 à 100 pour avoir une idée globale de la qualité du site et des points qu’il faut améliorer.

Autre avantage important de cet outil : il est totalement gratuit.

Pour analyser la sémantique des pages

Pour booster son référencement, il faut également faire une analyse régulière de la sémantique des pages. Plusieurs outils sont dédiés à cette tâche à savoir :

  • SEOQuantum :

Conçu pour les rédacteurs web, SEOQuantum les aide à varier le champ lexical de leurs contenus. Pour ce faire, l’outil leur donne les expressions les plus importantes à mettre dans le texte. Et ce n’est pas tout puisqu’il leur propose également de nouveaux sujets complémentaires et a la capacité de reconnaître l’intention des internautes sur chaque requête saisie. Pour y avoir accès, il faut souscrire un abonnement payant.

  • Yourtext.guru :

Pour les rédacteurs en manque d’inspiration, Yourtext.guru est le meilleur outil d’aide à utiliser. Tout au long de la rédaction, il assiste son utilisateur. Pour ce faire, il analyse le champ lexical de la requête choisie et vous assiste aussi durant la documentation. Pour avoir accès aux guides, un système de jeton a été mis en place.

  • Lexiteev :

Cet outil permet d’enrichir les textes rédigés puisqu’il donne des vocabulaires plus appropriés selon votre thématique et votre sujet. Son but est de vous aider à optimiser vos contenus afin d’en améliorer le positionnement dans les résultats de recherche. Durant son analyse, il va également vous donner diverses suggestions quant aux pages à lier entre elles. Il va bien sûr tenir compte du contexte pour avancer ses propositions. Lexiteev est un outil payant, mais diverses formules existent.

  • 1.fr :

Une fois lancé, cet outil analyse vos pages et vous donne de nombreuses recommandations. Il vous suffit d’y entrer le texte à analyser ou l’url de la page à étudier pour qu’il se mette au travail. Il va alors indiquer un score sémantique et une liste de mots à ajouter dans le contenu pour l’enrichir.

  • Alyze.info :

Sa mission principale est d’analyser chaque contenu qu’on lui soumet pour qu’il puisse extraire les mots-clés et calculer leur densité dans le texte. Son utilisation est fortement conseillée aux rédacteurs web pour qu’ils puissent insérer les expressions clés sans trop bourrer le contenu. Il est de plus gratuit donc n’hésitez pas.

 

 

No Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.