WordPress 5.0 : son éditeur Gutenberg est désormais opérationnel

(Mis à jour le: 14 décembre 2018)
WordPress 5.0 : son éditeur Gutenberg est désormais opérationnel
Evaluer cet article

WordPress n’a plus de secrets pour les webmasters. Il est le CMS le plus utilisé à travers le monde et dépasse de très loin ses concurrents comme Joomla, Drupal ou encore Magento. Depuis son lancement jusqu’à nos jours, il n’a cessé d’évoluer tout en restant fidèle à ce pourquoi les webmasters l’affectionnent tant à savoir sa quasi rétro-compatibilité. Ainsi, même s’il effectue régulièrement des mises à jour, il tient à ce que ses fidèles clients puissent facilement les adopter sans grosses contraintes. Parmi ses dernières nouveautés en date, on peut citer le WordPress 5.0 associé à un nouvel éditeur baptisé Gutenberg. Voilà ce que cela donne …

WordPress 5.0 désormais dans la place

Wordpress 5.0

Le développement de cette nouvelle version du CMS a commencé depuis quelques temps déjà, mais son lancement a été ajourné plusieurs fois. Le co-fondateur de WordPress en la personne de Matt Mullenweg a toutefois déclaré qu’à partir du 6 décembre, il sera enfin là et c’est bien ce qui est arrivé.

Avec la version 5.0, une autre version, la 5.0.1 a également été lancée pour que les utilisateurs puissent facilement lancer les mises à jour de correction dont ils ont besoin.

Lire aussi – WordPress et Joomla: quel CMS choisir ?

Les changements signés Gutenberg

nouvel éditeur Gutenberg

Après son entrée en vigueur, le nouvel éditeur Gutenberg a créé un petit remue-ménage sur le web, mais rassurez-vous, rien de bien méchant. De plus, tous vos contenus existants ont été enregistrés automatiquement dans un emplacement de contenu appelé wysiwyg ce qui vous permettra de les retrouver facilement.

  • Qu’est-ce qui a changé dans ce cas ?

Avec Gutenberg, quelques fonctionnalités ont changé de place, mais sont toujours opérationnels. Vous aurez parfois quelque mal pour les retrouver, surtout à cause de l’habitude, mais à bien y regarder, vous verrez qu’elles sont bien là.

Dans le cas où vous rencontrez des bugs qui tendent à persister, vous pouvez toujours retourner au précédent éditeur pour retrouver vos anciennes habitudes. Pour ce faire, il vous suffit seulement de télécharger le plugin Classic Editor.

  • Qu’en est-il des constructeurs de pages et ceux qui font appel à des systèmes de gestion de contenus personnalisés ?

Ceux-là peuvent effectivement se heurter à des problèmes de compatibilité. Toutefois, il faut savoir que dès sa conception, l’éditeur Gutenberg a tenu compte de ces petits soucis ce qui fait que WordPress 5.0 a été programmé pour les régler dès son lancement. Dans le cas où les mesures préventives ne suffisent pas pour y remédier, le mieux serait de revenir à la version précédente grâce au plugin Classis Editor le temps que d’autres solutions soient proposées.

Découvrez la Stratégie SEO 2018 : Comment améliorer son référencement naturel ?

  • Comment l’utiliser ?

Depuis 2003, nous avons été habitués à la même interface sur WordPress. Les quelques petits changements apportés par Gutenberg risquent alors de déstabiliser dans un premier temps, mais au bout de quelques jours, on finit par s’y habituer assez vite.

En effet, le nouvel éditeur est assez intuitif avec ses « blocs » servant d’unités de contenus. Cela signifie qu’en l’utilisant, vous pourrez créer des blocs de texte, des blocs de vidéos, des blocs d’images, des blocs structurels, … Pour ce faire, il suffira de cliquer sur le « + » que l’on trouve en haut, à gauche de l’écran.

Et toujours en termes de blocs, sachez qu’il est possible d’en supprimer, d’en dupliquer ou de les modifier en HTML si besoin est.

Au fil du temps, la liste des blocs aujourd’hui disponibles sera enrichie pour donner plus de fonctionnalités aux usagers.

  • Que peut-on lui reprocher ?

Certes, cela fait moins d’une semaine que Gutenberg est opérationnel, mais déjà, on peut lui faire quelques reproches basiques tels que son manque de souplesse : cela se remarque, par exemple, au niveau de la mise en place des colonnes que l’on ne peut ni intervertir ni étendre en en ajoutant d’autres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.