Réseaux sociaux : Facebook vous surveille en permanence

(Mis à jour le: 15 janvier 2020)

Grâce à Facebook, nous restons connectés avec nos proches qui vivent à l’autre bout du monde. Il nous permet aussi de nous informer sur ce qui se passe à travers le monde et nous propose une plateforme de vente en ligne à savoir Facebook Marketplace. Jusqu’ici, ses services sont assez satisfaisants surtout qu’il s’engage à respecter notre vie privée. Savez-vous toutefois que le réseau social a l’œil sur nous en permanence ?

Avec ou sans géolocalisation, Facebook vous surveille

Alors qu’on pensait qu’en désactivant la géolocalisation du téléphone ou de l’ordinateur, on sera tranquille pour « facebooker » tranquillement, le contraire vient d’être confirmé. Le n°1 mondial des réseaux sociaux a effectivement confirmé que même lorsque ses utilisateurs désactivaient cette option, il avait les moyens de les surveiller et ce, en permanence.

Une nouvelle qui ne surprend pas vraiment, mais qui n’est pas bonne pour autant, du moins pour ceux qui auraient des choses à cacher.

Confirmation après demande de compte par des élus

Si Facebook a consenti à lâcher cette vérité, c’est parce que deux sénateurs Américains lui ont un peu fait pression. Il s’agit notamment de Josh Hawley, un républicain, et de Chris Coons, un démocrate. Il y a environ un mois de cela, les deux élus lui ont envoyé un courrier pour lui demander des comptes. L’origine du problème : les élus voulaient savoir exactement comment le réseau social collectait les données dont il dispose sur ses utilisateurs.

Après des semaines de silence, l’équipe de Mark Zuckerberg a enfin répondu pour confirmer les craintes des expéditeurs. Dans son courrier, il a seulement déclaré qu’effectivement, Facebook pouvait connaître l’emplacement de ses utilisateurs même si ces derniers ne souhaitent pas être localisés. Pour ce faire, le réseau se base sur les informations de connexions et d’activités de ses abonnés.

Les sénateurs réagissent

Face à cette nouvelle, les réactions des sénateurs ne se font pas attendre. Pour eux, Facebook ne respecte pas les clauses de confidentialité qu’il promet à ses utilisateurs. Au lieu de respecter leur souhait de discrétion, le réseau les traque pour se faire de l’argent, car oui, la localisation faite a effectivement des buts publicitaires, mais aussi de sécurité.

Pour s’expliquer, le réseau social souligne que lorsque les facebookeurs utilisent les données de localisation pour indiquer à leur contact où ils se trouvent, il peut récupérer ces données pour améliorer les publicités envoyées.

Il rappelle également que lorsque la géolocalisation est désactivée, c’est l’adresse IP de l’ordinateur que les professionnels utilisent pour traquer les utilisateurs d’Internet. Dans son cas toutefois, Facebook affirme ne pas remonter jusqu’au bout, mais se limite à la ville ou au code postal de ses utilisateurs. Il ajoute toutefois qu’il peut être contraint d’aller plus loin en cas de raison de sécurité.

Qu’en est-il de la protection de la vie privée ?

Ce qui est assez surprenant c’est que le groupe Facebook se situe en Californie. Pourtant, cette ville est la seule à avoir voté pour une loi sur la protection de la vie privée et des données personnelles des consommateurs.

Force est alors de reconnaître que les réactions des sénateurs est logique. Rappelons effectivement que chaque année, le groupe collecte près des milliards de données auprès de ses 2, 2 milliards d’utilisateurs à travers le monde. Les informations récoltées sont très variées puisque Facebook n’est pas le seul à être surveillé. Messenger, WhatsApp et Instagram le sont également.

Mais que fait-il réellement des informations recueillies ? Il les exploite à des fins commerciales et plus précisément pour faire un ciblage publicitaire très fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.