Doodle : il y a 182 ans naissait William Morris

(Mis à jour le: 24 mars 2016)

William Morris était ce qu’on appelle un artiste multiple. On l’a surtout connu dans le monde du textile en tant que designer, mais il avait également un don inné pour l’écriture, la poésie, la peinture, les dessins, les conférences et l’architecture. Cela a fait de lui un artiste britannique immensément connu pour son engagement politique, son travail d’édition, ses œuvres littéraires et ses nombreuses créations en matière d’art décoratif. Pour rendre hommage à ce prodige qui a laissé au monde un riche héritage, Google lui dédie ce doodle personnalisé en ce jour de son 182ème anniversaire.

Doodle il y a 182 ans naissait William Morris

Biographie

William Morris est né le 24 mars 1834 à Elm House. Il est issu d’une famille aisée d’origine galloise. Très jeune, il avait une passion pour la lecture puisqu’à seulement 4 ans, il s’est intéressé aux Waverley Novels de Walter Scott qu’il a déjà lus en grande partie. Quand la famille Morris déménage à Woodford Hall, le petit William s’est vu épargner de cours trop réguliers. Il apprit donc à se familiariser avec la nature notamment la forêt qui devint rapidement son amie. C’est à cette époque qu’il fit l’apprentissage de la beauté, un critère important qui l’a rendu célèbre une fois grand.

Il n’avait que 13 ans lorsque son père meurt et laisse à sa famille un grand héritage. William est toutefois envoyé à l’internat de Marlborough College, là où son père lui avait déjà réservé une place. Il y resta pendant trois ans et durant tout ce temps, il n’a eu pour véritable intérêt que l’architecture. Avec des résultats médiocres, sa famille le retire du collège en 1851 et le confie à un tuteur privé, le révérend F. B. Guy. Ce dernier ne disposait que d’une année pour le préparer à son entrée à l’université.

Il fit alors des études de théologie à Exeter College pensant rentrer plus tard dans les ordres. C’est là qu’il rencontra Edward Burne-Jones qui devint un ami pour la vie et a ravivé sa passion pour la création artistique. Ayant toujours une passion pour la lecture, il continuait en ce temps à lire Thomas Carlyle, John Ruskin et Charles Kingsley. Peu à peu, il fut persuadé de se consacrer entièrement à l’art. Il décida alors de suivre des études en architecture puis en peinture. En 1856, il fit la rencontre de Dante Gabriel Rossetti puis de tous les artistes membres de la Confrérie préraphaélite. Il intégra l’organisation et devint créateur et homme d’affaires.

Jusqu’à nos jours, la contradiction entre ses aspirations socialistes et ses créations de luxe demeure toujours sans explication. Selon certains, la réponse se trouve dans les théories socialistes qui souhaitent démocratiser l’art pour que l’ouvrier passe d’artisan à artiste. William Morris lui-même a souligné que l’être humain ne peut être accompli sans créer des objets à la fois beaux et pratiques. Son métier était alors pour lui une manière de s’accomplir et de donner une raison à sa vie quotidienne.

Sa vie privée

Il épouse le modèle Jane Burden en 1959 et eut deux filles avec elle.

Ses œuvres

Durant toute sa vie, William Morris a écrit :

  • des poèmes : The life and death of Jason en 1867, Sigurd the Volsung en 1876, …
  • des histories fantastiques : House of Wolfings en 1888, The water of the Wondrous Isles en 1897, …
  • des ouvrages politiques : Art and Socialism en 1884, Manifeste de la Socialist League en 1885, …
  • des essais : Hopes and fears of Art en 1882, A dream of John Ball en 1886, …

Il a également traduit islandais en partenariat avec Eirikr Magnusson. Parmi eux, on cite The Saga or Gunnlaug Worm-tongue ou encore Volsunga Saga.

Côté textile, William Morris a laissé derrière lui une riche galerie composée de papiers peints, de textiles imprimés, de tapisseries, de panneaux brodés, … C’est d’ailleurs un de ses motifs que le doodle d’aujourd’hui reprend.

L’homme meurt le 3 octobre 1896 à Hammersmith à Londres.

Heureux anniversaire William !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.