Doodle : il y a 475 ans, la ville de Santiago sortait de terre

(Mis à jour le: 12 février 2016)
Evaluer cet article

Il y a exactement 475 ans aujourd’hui 12 février, que la ville de Santiago, au Chili a été fondée dans la Vallée Centrale. Depuis le 12 février 1541 jusqu’à nos jours, elle est devenue la ville la plus peuplée du pays et pour commémorer cette date historique, le moteur de recherche Google lui dédie ce doodle personnalisé.

Doodle il y a 475 ans Santiago sortait de terre

Son histoire

C’est le conquistador Pedro de Valdivia qui a fondé la ville en 1541 puisqu’il a été séduit par le climat de la région, par sa végétation abondante et par son emplacement pouvant être facilement défendu en cas d’attaque. En effet, la ville se situe entre les deux bras de la rivière Mapocho ce qui explique ce choix. C’est Pedro de Gamboa qui l’a ensuite tracé selon les normes coloniales.

Pedro de Valdivia lui donna le nom de Santiago de la Nueva Extremadura pour rendre hommage à l’apôtre Saint Jacques et de l’Extrémadure.

Une cérémonie a été organisée pour marquer sa fondation et celle-ci s’est notamment déroulée sur la Colline de Huelén qui a été renommée Colline Santa Lucia de Santiago.

Une ville d’art

Capitale du Chili depuis l’ère coloniale, Santiago est aujourd’hui considérée comme une ville d’art. Elle affiche effectivement une architecture néoclassique se traduisant par ses rues sinueuses ornées par différents styles néo-gothique et Art déco. Aussi, la ville abrite le plus grand nombre d’institutions culturelles de tout le Chili, mais malheureusement, elle n’a pu garder que quelques bâtiments historiques à cause des tremblements de terre. Les vieux bâtiments qui y ont survécu jusqu’ici sont :

  • La maison Colorada qui date de 1769
  • La Posada del Corregidor qui a été bâtie en 1750
  • La cathédrale sise sur la Plaza de Armas qui donne une magnifique vue sur le Palacio de La Moneda, le palais présidentiel
  • L’église San Francisco qui est la plus vieille puisqu’a été édifiée en 1586
  • Le théâtre municipal de Santiago datant de 1857
  • Le centre commercial Edwards qui date de 1893

Son économie

L’économie de Santiago repose surtout sur l’industrie. C’est une ville à faible dette publique et c’est ce qui attire surtout les immigrés européens et américains. De nombreux projets immobiliers y sont actuellement en cours et la ville ne cesse de croître.

Côté tourisme, la principale activité qu’elle propose se base sur ses soirées nocturnes animées. Néanmoins, la ville a plein de charmes comme les vignobles qui l’entourent ou encore le football qui, comme dans tous les pays de l’Amérique Latine, tient une grande place dans le cœur des Chiliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.