Doodle : il y a 112 ans naissait Rukmini Devi Arundale

(Mis à jour le: 29 février 2016)

Rukmini Devi était une personnalité politique et une danseuse Indienne. Elle est née le 29 février 1904 à Madurai et décédée le 24 février 1986. Elle est issue d’une famille de brahmanes et a baigné dès son enfance dans une éducation religieuse et traditionnelle stricte ainsi que la connaissance des arts. Ce n’est toutefois que plus tard qu’elle fut séduite par le monde de la danse. Pour lui rendre hommage en ce jour où elle aurait dû fêter ses 112 ans, Google lui dédie ce doodle.

Doodle il y a 112 ans naissait Rukmini Devi

Biographie

Le père de Rukmini Devi était membre de la Théosophical Society de Madras ce qui lui a valu de nombreux déplacements. Rukmini l’accompagnait alors très souvent et c’est durant un de ces voyages qu’elle rencontra le Docteur George Arundale qu’elle épousa à seulement 17 ans. Ce mariage a entraîné un vif mécontentement dans le sud de l’Inde puisque la jeune fille était alors la première brahmine à se marier avec un Européen.

Ses premiers pas dans la danse

Lorsque Rukmini rencontra Anna Pavlova, une célèbre danseuse, en Australie, les deux femmes se prirent d’emblée d’amitié. Ce fut son premier contact avec la danse et quand elle retourne en Inde en 1932, elle assista pour la première fois à un spectacle dédié à cet art. Le raffinement et l’élégance des danseurs l’ont immédiatement séduit et elle immergea alors dans cet univers en faisant des recherches et en dansant elle-même. Malheureusement, dans son pays, la danse était alors réservée aux cérémonies rituelles dans les temples et seules les Devadasis pouvaient s’y adonner. Il s’agissait d’une communauté close dont les membres étaient réputés pour être des courtisanes. En tant que jeune femme de bonne famille, Rukmini ne pouvait décemment pas les côtoyer et c’est pour cela qu’elle s’est mise à chercher dans les textes sacrés le fondement même de la danse. Son but était de remettre à jour le langage gestuel de cet art ainsi que les traités qui s’y rapportaient.

Une fois ses recherches terminées, Rukmini a réinventé la danse et donna une première représentation à Madras. Le public a tout de suite été subjugué par la beauté de cet art où aucune trace de vulgarité ne se faisait ressentir. Le succès ne tarda donc pas à venir et elle fit des représentations en Inde, aux États-Unis et en Europe. Son mari l’accompagnait dans tous ses déplacements et en profitait pour donner des conférences sur la philosophie et la culture indienne.

Naissance de Kalakshetra

Kalakshetra est une fondation que la jeune femme a créée en 1936 avec le soutien de grands maîtres de danse et de musiciens. Ce centre avait pour mission de mettre en valeur les disciplines artistiques du sud de l’Inde ainsi que les valeurs spirituelles qui s’y réfèrent.

Avec la collaboration d’autres grands artistes, Rukmini Devi a composé une douzaine de ballets de Bharata Natyam dont certains sont entre repris de nos jours.

Sa vie politique

La jeune femme a fait connaître le Bharata Natyam (dance dramas) à l’échelle mondiale. Outre cette victoire, elle a aussi été très active au niveau social. Elle a par exemple été membre du parlement et membre de l’UNESCO. Elle lança de nombreux projets éducatifs en Inde et a même aidé le Dalai-lama à mettre en place un système éducatif efficace pour les enfants des réfugiés tibétains.

Elle a également contribué à la protection des animaux dont les actions furent récompensées par la « Queen Silver Medal » provenant de la Société Royale d’Angleterre en 1958.

Lorsque l’artiste meurt en 1986 à Madras, elle avait à ses côtes d’anciens artistes qu’elle a rendu célèbres et de nouveaux artistes immergeant qui continueront sa lutte et ses projets.

Bon anniversaire Rukmini !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.