Doodle : il y a 105 ans naissait Clara Rockmore

(Mis à jour le: 9 mars 2016)
Evaluer cet article

Clara Rockmore née Clara Reisenberg a vu le jour le 9 mars 1911 à Vilnius en Lituanie. Elle est connue comme étant l’une des plus grandes virtuoses du thérémine, un instrument de musique électronique qui fut inventé en 1919. Pour lui rendre hommage en ce jour de ses 105ème printemps, Google lui dédie ce doodle personnalisé.

Doodle il y a 105 ans naissait Clara Reseinberg

Une artiste née

Clara Rockmore fut, dès son plus jeune âge, un prodige du violon. C’est la raison pour laquelle ses parents l’ont inscrit, à 5 ans, au Conservatoire Rimski-Korsakov de Saint Pétersbourg. Malheureusement, à cause de problèmes aux os dus à la malnutrition, elle a été obligée d’arrêter cette activité qui nécessitait assez d’efforts. Cela lui a toutefois permis de se tourner vers le thérémine, pour lequel elle s’est découvert très vite un certain talent.

Ses débuts au thérémine

Le thérémine est un instrument composé d’un boîtier électronique et de deux antennes. Il se démarque des autres instruments par le fait qu’il arrive à produire de la musique même sans être touché par l’instrumentiste. Grâce à Clara, son inventeur, Lev Sergueïevitch Termen a pu l’améliorer, car comme les autres élèves, même son inventeur avait du mal à le maîtriser. Pour Clara toutefois, ce fut un jeu d’enfants grâce à ses connaissances musicales de base, son oreille absolue et sa prise de contrôle rapide de l’appareil. C’est elle qui a demandé à l’inventeur de le rendre plus réactif et plus complet en termes de gammes de notes. Un autre avantage de la virtuose : elle a pu travailler directement chez Lev Termen. Elle a ainsi participé activement à son développement.

Une pro du thérémine

Dès ses débuts, Clara Reseinberg avait un talent inné pour le thérémine. Ainsi, si les autres musiciens l’utilisaient pour réaliser des bruitages et des effets spéciaux dans les films, Clara s’en servait pour faire de la musique classique. Grâce à des gestes seulement connus d’elle, elle arrivait à donner au thérémine un timbre proche de la voix humaine et du violon. Même si dans les années 30, la musique électronique était peu répandue, Clara a contribué à son expansion.

Durant sa carrière, elle a travaillé en tant que soliste dans l’Orchestre de Philadelphie, dans le Toronto Symphony et dans le New York Philharmonic.

Heureux anniversaire Clara !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.