Doodle : Google met en valeur l’année bissextile 2016

(Mis à jour le: 29 février 2016)
Evaluer cet article

Une année bissextile compte 366 jours au lieu de 365 jours. Elle ne revient que tous les quatre ans et l’année 2016 en fait partie. Puisqu’une année bissextile se traduit par la présence du 29 février c’est-à-dire aujourd’hui, le moteur de recherche Google tient à nous le rappeler par ce doodle personnalisé.

Doodle Google met en valeur l annee bissextile 2016

Le principe

Selon le calendrier grégorien, une année dite bissextile est :

  • Soit divisible par 4 et non divisible par 100
  • Soit divisible par 400

Historique

C’est durant le règne de Jules César que l’année fut arrêtée à 365 jours avec un jour intercalaire qui apparaît tous les quatre ans. Toutefois, à cette époque, au lieu du 29 février, le jour intercalaire tombait avant le 24 février ce qui engendrait deux 23 février. Ainsi, tous les quatre ans, le calendrier comptait un « 23 février bis ».

Cela a été adopté juste après les guerres civiles qui ont engendré un grand décalage entre les années solaires et les années civiles. Si le cycle terrestre dure 365, 2422 jours, le calendrier grégorien offre en moyenne 365, 2425 jours. Il reste donc un petit décalage, mais à raison de seulement trois jours d’avance tous les 10 000 ans.

D’où vient le mot « bissextile » ?

Pour les Romains, ce jour intercalaire était appelé « ante diem bis sextum Kalendas Martias » signifiant « le sixième jour bis avant les calendes de mars (1er mars) ». Cela signifiat alors que le mois de février bissextile comptait deux fois le sixième jour avant le 1er mars et en latin, cela se disait « bis sextum ». On y a par la suite ajouté le suffixe –ilis pour obtenir bissextilis engendrant le mot français « bissextile ».

Plus tard, le jour intercalaire a été reporté au 29 février, mais toujours en se basant sur le calendrier latin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.