Doodle : Google célèbre le Norouz 2016

(Mis à jour le: 21 mars 2016)

C’est aujourd’hui 21 mars que le Moyen-Orient entre officiellement dans la Nouvelle année selon le calendrier persan. Google les rejoint pour les festivités et leur dédie ce doodle personnalisé.

Doodle Google celebre le Nourouz 2016

De quoi s’agit-il ?

Pour les peuples iraniens et les peuples turcs, Norouz est une fête traditionnelle importante, car ils y célèbrent le nouvel an du calendrier persan. Cette date tombe le premier jour du printemps, mais il y a deux dates : le 21 mars pour certaines communautés et le jour de l’équinoxe vernal, entre le 20 au 22 mars, pour d’autres.

Étymologie

Norouze, en avestique, vient de « nava » pour nouveau et « razanh » qui signifie jour ou lumière du jour. En persan, elle vient de « no » pour nouveau et « rouz » pour jour. En kurde, on l’appelle Newroz, Nûroj ou Neweroc tandis qu’en kazakh, on a opté pour Nauryz.

Dans tous les cas, ce mot signifie « nouveau jour » et est considéré comme un nouveau départ ou une renaissance pour les peuples qui le célèbrent.

En français, on parle de Nouvel an Perse.

Qui célèbre Norouz ?

Un peu plus de 300 millions de personnes célèbrent cet évènement. En termes de pays, on peut citer l’Azerbaïdjan, l’Afghanistan, la Géorgie, l’Inde, l’Albanie, l’Iran, le Kazakhstan, l’ancienne république yougoslave de Macédoine, le Pakistan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, le Turkménistan, l’Ouzbékistan, la Turquie ainsi que les Tatars de Crimée en Ukraine.

Bref, c’est tout le Moyen-Orient qui est aujourd’hui en fête et ce, même si chaque communauté a sa date.

Les festivités

Elles dépendent de chaque pays, mais d’une manière générale, Norouz est célébré pendant plusieurs jours. Elles commencent par quelques rituels selon le pays et ces derniers visent à accueillir la nouvelle année et dire au revoir à la saison froide. En Iran par exemple, Norouz commence par un ménage général de la maison.

Lorsque vint le dernier mardi soir de l’année écoulée, on célèbre le « Chaharshanbeh Suri ». On allume des feux et chacun saute par-dessus en disant une phrase traditionnelle. Durant cette soirée, on allume des pétards, on se partage des sucreries, on se souhaite santé et bonheur en mélangeant alors noix et noisettes. On en profite également pour effacer les mauvais souvenirs.

Le dernier jeudi, on rend hommage aux défunts. Pour ce faire, les familles se rassemblent autour d’une table où l’on a disposé le « Haft Sin ». Cela se traduit par un ensemble de sept mets ou d’objets symboliques et spirituels comme le livre sacré, les pommes, les bougies, les germes de blé, les pièces, …

La fête continue jusqu’au treizième jour de la nouvelle année et les pique-niques et barbecues dans les parcs s’enchaînent.

Une journée reconnue mondialement

Norouz est célébré depuis 3 000 ans, mais ce n’est qu’en 2009, qu’il a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO et en 2010 que les Nations Unies l’ont reconnu comme étant la « Journée internationale du Norouz ». Le Canada a également établi une loi pour reconnaître la date du 21 mars, jour du Norouz.

Ainsi, à travers ce doodle, on souhaite de joyeuses fêtes à tous ceux qui le célèbrent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.