Emailing : bilan 2020

(Mis à jour le: 19 janvier 2021)

Ces dernières années, l’emailing commençait à perdre ses lettres de noblesse. La pandémie a toutefois réussi à le relancer. Il faut dire que les confinements à répétition ont poussé les professionnels à se tourner de nouveau vers cette pratique pour garder le contact avec leurs clients. Le rapport 2020 établi par Netcore a été des plus explicites et a démontré que …

Gmail reste leader du marché de l’email

Sur le marché de l’email, les trois principaux acteurs se classent comme suit :

Le service de courriers électroniques de Google affirme effectivement sa suprématie. Au cours de l’année 2020, le volume d’emails envoyés via ses services atteint les 72 % pour 95 % de taux de délivrabilité.

  • 2e place : Yahoo

Du côté de Yahoo, le volume se limite à 15 %, mais avec un taux de délivrabilité de 92 %.

  • 3e place Microsoft Outlook

Pour Outlook, le volume de mails envoyés se chiffre à seulement 8 % pour un taux de délivrabilité de 60 %.

Le taux de délivrabilité  a grimpé durant la pandémie

Le taux de délivrabilité  a grimpé durant la pandémie

Durant la pandémie, les utilisateurs étaient tous à l’affût d’informations. Leur intérêt a suscité un engagement accru pour le monde digital ce qui a favorisé les taux de délivrabilité assez élevés dans tous les secteurs.

Mais pourquoi les fournisseurs d’email ont-il du mal à atteindre les 100 % en termes de délivrabilité ? Principalement à cause des filtres anti-spam qui envoient souvent les emails des grandes marques dans le panier réservé aux spams et que les utilisateurs ne consultent que rarement. D’après les chiffres cités plus haut, Outlook et Yahoo sont les premières victimes de ces filtres.

Quoi qu’il en soit, on a remarqué un taux de délivrabilité assez élevé pour l’année 2020, à travers le monde et dans tous les secteurs.

Parmi les cinq pays étudiés, l’Afrique est celui qui affiche le taux de délivrabilité le plus élevé avec un chiffre de 97 %. L’Asie du Sud-Est se classe juste après avec un pourcentage de 96 % suivi de l’Inde avec un taux de 95 %. En Europe, le taux s’est arrêté à 91 % tandis qu’aux Etats-Unis, il s’est chiffré à 90 %.

Et concernant les 14 secteurs d’activités analysés, la banque est celle qui a enregistré le taux de délivrabilité le plus élevé puisque 97 % de ses emails sont bien parvenus à destination. L’e-commerce, l’industrie du divertissement et la finance se classent en ex-æquo à la seconde position avec 96 %. Et malgré la fermeture des frontières, le secteur du voyage a quand même réussi à se hisser à la troisième place avec 95 % d’emails parvenus à leurs destinataires.

L’assurance a le meilleur taux d’ouverture

En ce qui concerne le taux d’ouverture qui désigne le nombre d’emails effectivement ouverts par leurs destinataires, Netcore a établi une moyenne de 12 % pour tous les secteurs. Et toujours sur les 14 secteurs d’étude, c’est l’assurance qui se démarque, cette fois-ci, avec un taux d’ouverture de 18,79 %. Toujours selon la plateforme d’emailing, ce taux s’explique par la hausse du marché de l’assurance vie à travers le monde due à la crise sanitaire du Covid-19.

Après l’assurance, on retrouve l’Edtech à la seconde position avec un taux d’ouverture de 18 % et le secteur de la FoodTech ferme le trio avec un taux de 16,7 %. Il faut croire que les livraisons à domicile sans contact de produits d’alimentation ont eu du succès durant les confinements.

L’éducation a reçu le meilleur taux de clics

L’éducation a reçu le meilleur taux de clics

Et puisque les écoles, les lycées et les universités ont également dû fermer leurs portes, il n’est pas surprenant si le secteur de l’éducation a obtenu le meilleur taux de clics, 0,9 %, au cours de l’année passée. La majorité des emails ouverts proposait surtout des cours en ligne et des formations à distance.

Après l’éducation, on retrouve les médias avec 0,86 % et la FoodTech avec 0,85 %.

Les chiffres enregistrés pour les médias

S’il y a bien un secteur qui n’a pas chômé au cours de cette année 2020 ce sont les médias. Avec toutes les informations à transmettre, elles ont beaucoup été suivies et les chiffres le prouvent. Pour ce secteur, on a enregistré :

  • 0,86 % de taux de clics
  • 13,37 % de taux de réactivité ce qui le place en première position pour ce point-ci

Notez toutefois qu’en termes de taux de délivrabilité, il se classe en dernière position avec 88 %. Selon Netcore, ce faible pourcentage est principalement dû à la langue régionale utilisée par les newsletters et que les filtres anti-spam ont souvent dans leur viseur.

Quant au taux de rebond de 4 % qu’a enregistré le secteur, alors que la moyenne est de 1,2 %, Netcore pense que ce résultat vient du fait que les sites d’actualité recueillent les données de ses abonnés en utilisant les opt-ins sans validation par e-mail.

Quelques recommandations pour réussir une campagne d’emailing

Quelques recommandations pour réussir une campagne d’emailing

Au vu de ce bilan, on peut dire que l’emailing regagne de l’intérêt aux yeux des utilisateurs et cela va continuer puisqu’on n’est pas encore totalement sorti de la pandémie. Pour ceux qui veulent renforcer leurs techniques et améliorer davantage son chiffre d’affaires grâce aux emails, voici quelques conseils à appliquer …

Pour booster le taux d’ouvertures

  • Limitez la ligne d’objet à 30-40 caractères, soit environ 7 à 8 mots
  • Insérez des objets personnalisés dans vos emails, car c’est ce qui a permis aux secteurs du e-commerce et du divertissement d’augmenter leur taux d’ouverture
  • Envoyez vos emails le vendredi, car les utilisateurs sont plus réceptifs ce jour, du moins pour la majorité des secteurs d’activités. Il faut les envoyer le jeudi si vous travaillez dans le secteur de l’emploi et de l’assurance, le mercredi si vous êtes axé sur les médias, le mardi si vous travaillez pour la télécommunication et le lundi si vous êtes branché sur la vente au détail et le voyage. Evitez d’en envoyer durant le week-end (quel que soit votre domaine), car rares sont les utilisateurs qui restent devant leur boîte mail le samedi et le dimanche.
  • Faites appel à la fonctionnalité STO (Send Time Optimization) pour doubler le taux d’ouverture

Pour booster le taux de clics

  • Insérez des vidéos dans vos emails, car elles ont reçoivent toujours un accueil positif par les utilisateurs. Le secteur de la vente au détail a enregistré un taux de clics de 109 % avec cette technique tandis que la banque a enregistré un pourcentage de 84 %
  • Pensez également aux GIFs et aux images qui ont le don d’augmenter le taux de clics de 40 %

Pour booster le taux de délivrabilité

  • Envoyez vos emails à des adresses double opt-in. Ce sont les personnes qui ont choisi, de leur propre chef, de s’abonner à votre site. La majorité des emails envoyés à des personnes non-abonnées finissent le plus souvent en spam.
  • Revoyez régulièrement votre liste de contacts pour supprimer les adresses invalides. Sans cela, les fournisseurs d’email peuvent vous considérer comme un spammeur.
  • Limitez autant que possible d’utilisation de caractères spéciaux et pensez à soigner le contenu du mail, que ce soit en fond ou en forme.
  • Mettez en exergue le lien de désabonnement. On peut se dire que c’est une mauvaise idée puisque donne l’opportunité à vos abonnés de se désabonner, mais mieux vaut un désabonnement que de se faire pointer du doigt en tant que spammeur par des destinataires peu désireux d’ouvrir vos emails. Notez que l’adresse email de la personne qui s’est désabonnée sera supprimée automatiquement de votre liste de contact.
  • Utilisez des normes d’identification telles que DMARC, SPF ou DKIM pour authentifier vos emails.
  • Veillez à avoir une réputation irréprochable afin de vous faire attribuer un « Sender Score » élevé. Cette note optimisera la délivrabilité de vos emails.

Pour réduire le taux de rebond

  • Nettoyez régulièrement votre base de données pour supprimer les adresses en « hard bounce ». Si l’adresse est en « soft bounce », vous pouvez essayer de renvoyer l’email, mais s’il vous revient quand même, supprimez l’adresse de vos contacts.
  • Instaurez un système opt-in pour s’assurer que les destinataires listés dans nos contacts sont toujours intéressés par notre campagne d’emailing. Cela permet de supprimer les adresses inactives.
  • Envoyez vos emails depuis une adresse mail professionnel personnalisé au nom de votre entreprise. Cela donne plus de poids et de pertinence au contenu. Evitez d’en envoyer depuis une adresse gratuite.

Surveillez vos statistiques pour pouvoir intervenir rapidement après chaque campagne d’emailing.

No Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.